Booster sa visibilité grâce aux campagnes d'e-mailing

Réussir sa campagne d'e-mailing

  1. Accueil
  2. > Stratégie digitale
  3. > Réussir sa campagne d'e-mailing
news_campagne-de-newsletter
Facile à mettre en oeuvre, mesurable, et très peu coûteux, l'e-mailing est largement plébiscité par les services communication et marketing des entreprises, structures publiques et associations. Malgré ses avantages, il est important de connaître les règles de l'e-mailing pour qu'il soit performant.

Quelles différences entre e-mailing et newsletter ? 

Souvent confondus, l'e-mailing et la newsletter sont tous deux différents. Bien que leur fonctionnement soit identique, ils possèdent chacun des spécificités. 

Les objectifs

Que ce soit pour recruter de nouveaux leads ou pour vendre, l'objectif de l'e-mailing est de faire agir. L'objectif de la newsletter est davantage d'informer et de fidéliser. 

La ligne éditoriale

L'e-mailing est composé en général d'un message unique : un sujet précis, une seule proposition de vente (d'un produit ou de plusieurs produits similaires).

La newsletter comporte plusieurs sujets. Elle peut par exemple reprendre les derniers articles parus sur un site ou un blog, ou proposer du contenu original autour d'un thème. 

Le rythme d'envoi

Pour l'e-mailing l'envoi est ponctuel, en fonction des offres commerciales. Alors que pour la newsletter l'envoi est régulier (quotidien, hebdomadaire, mensuel...). 

Bien concevoir son e-mail

L'e-mailing doit s'intégrer comme étant l'un des moyens de la stratégie digitale. Il est important de réfléchir en amont aux cibles, aux objectifs visés et aux contenus pour produire une campagne efficace, en cohérence avec la stratégie digitale globale. Conseil newsletter

Un contenu qui intéresse vos personas

Il est plus pertinent de bien segmenter sa base de données, et de transmettre un message qui intéresse réellement un segment de votre base de données, plutôt que d'envoyer un message unique à des cibles très différentes. Commencez donc par sélectionner un segment, correspondant à un de vos personas, et réfléchissez à un message qui pourra réellement l'intéresser et pourquoi pas le convertir en lead !

Une mise en forme attrayante

Pour mettre en forme et gérer les campagnes d'e-mailing de nombreux outils existent : Mailchimp, Sendinblue, Sarbacane, Mailjet... Ces outils très simples à prendre en main, permettent de créer des e-mails esthétiques avec un rendu professionnel. Nous vous conseillons d'ajouter des images, de la couleur, différentes typographies, pour dynamiser les contenus. La plupart des outils d'e-mailing permettent d'ajouter des boutons, dans lesquels vous pouvez intégrer vos call-to-action, et ainsi améliorer vos taux de clics. 

Soignez particulièrement : 

  • L'objet
  • Le titre de l'e-mail 
  • L'adresse de l'expéditeur : privilégiez une adresse nominative, que votre interlocuteur connaît déjà 
  • Le footer : qui peut contenir différents liens vers votre site ou vos réseaux sociaux, et qui doit impérativement contenir un lien de désinscription à votre base de données (il s'agit d'une obligation légale)
  • Le poids des images : créez des images à la bonne taille, et compressez-les pour que le mail soit très léger 

La personnalisation de l'e-mail

Les outils de gestion des e-mailings permettent également de gérer la personnalisation de l'e-mailing. Pour cela, la base de données doit être particulièrement bien renseignée : nom, prénom, civilité... Grâce à des tags, il est possible de personnaliser les champs de l'e-mail. 

Choisir la fréquence d'envoi

Vos abonnés vont apprécier recevoir de l'information directement dans leur boîte mail, mais attention à ne pas les spammer ! Pour choisir la fréquence d'envoi, il n'y a pas de règle d'or. La fréquence dépend du secteur d'activité, des habitudes digitales de vos personas, et des messages que vous avez à leur transmettre. Commencez par fixer une fréquence raisonnable par rapport aux contenus que vous avez à proposer, à votre capacité à rédiger votre e-mailing ou votre newsletter. 

Nous vous conseillons cependant de tester plusieurs jours et heures d'envoi pour choisir le jour et l'heure la plus efficace pour envoyer vos campagnes. D'après une étude de Mailchimp, le jeudi à 10h est la période idéale pour envoyer sa newsletter. 

Pensez également à indiquer la fréquence d'envoi de vos e-mail sur le formulaire de votre site web pour prévenir vos abonnés. 

Etudier les statistiques de ses campagnes

Les outils de gestion d'e-mailing proposent des analyses détaillées de la performance des campagnes. Voici quelques statistiques intéressantes à étudier :Conseil 2 newsletter

  • Le taux de délivrabilité : c'est un indicateur de la qualité de votre base de données. Il permet de surveiller les adresses qui n'ont pas reçu votre mail, soit parce qu'il est arrivé dans les spams, que la boîte mail de votre destinataire est pleine ou que l'adresse n'existe plus.
  • Le taux d'ouverture : il indique le nombre de personnes à ouvrir votre mail. Les outils permettent de savoir qui parmi vos contacts a ouvert votre e-mail. 
  • Le taux de clics : indique le nombre de passages à l'action dans votre mail. Les outils tels que Mailchimp indiquent précisement quel lien a été cliqué.
  • Le taux de conversion : il mesure le rapport entre les individus ayant réalisé l'action visée par votre e-mail (achat, téléchargement d'un document, dépôt d'un avis...) et le nombre total d'individus touchés par la campagne.
  • Le taux de désabonnement : c'est un indicateur de la qualité de votre e-mail et de l'utilité perçue de votre campagne par vos abonnés. 

A chaque nouvelle campagne, pensez à l'optimiser en étudiant les données de vos dernières campagnes. 

Respecter la règlementation

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est la loi européenne qui concerne toutes les entreprises qui manipulent des données personnelles d'utilisateurs. La principale disposition à retenir concernant l'e-mailing est une définition plus exigeante du consentement des utilisateurs qui doit désormais être « librement donné » et se traduire sous la forme d’une « action positive ». Concrètement, pour être inscrit dans votre base de données, un utilisateur doit s'y inscrire lui même en indiquant ses informations et en cochant une case qui indique clairement son souhait de recevoir vos e-mailing. Il est désormais interdit de pré-cocher cette case, ou d'inscrire un utilisateur sur une base de données sans son accord préalable. 

Il existe 2 exceptions pour lesquelles l’obtention du consentement n’est pas obligatoire :

  • Pour les contacts B2B
  • Pour vos clients existants, à condition que vos communications portent sur des produits ou services en rapport avec ce qu’ils ont déjà acheté précédemment

Vous souhaitez être accompagné pour mettre en place des campagnes d'e-mailing ou de newsletters ?