• Bernard Bailly livre son regard sur le Responsive design

    Interview du Directeur technique de Versio

    Bernard Bailly est le directeur technique associé de Versio, il nous livre son regard sur le Responsive web design.

> > > Bernard Bailly livre son regard sur le Responsive design

Bernard Bailly livre son regard sur le Responsive design

Publié le 20.04.2012
L'avantage du Responsive design est connu : affichage des sites sur une multitude de taille écrans et  résolutions, et donc la capacité pour les utilisateurs à accéder aux contenus d'un site internet depuis par exemples les terminaux mobiles. Est-ce une sorte de rupture technologique, un nouveau pas dans l'évolution du web ?

Plutôt une évolution presque naturelle du web qui se conjugue aux nouveaux usages, notamment la consultation sur les téléphones, tablettes, smart'tab.

Quels sont les pré-requis à prendre en compte ? Y a t-il des contraintes, des limites à sa mise en oeuvre ?

Oui la contrainte se situe au niveau de la conception de l'interface utilisateur, il faut prévoir dès cette étape de quelle façon les blocs de contenu vont se déplacer les uns par rapport aux autres dans l'écran en fonction des dimensions de ce dernier. Pour les limites je serai prudent car il y a tellement de possibilités que je suis tenté de dire qu'il ne faut jamais dire jamais.

Bernard, selon vous tous les sites aujourd'hui doivent être conçus avec cette solution technique ?

Non, cette technique pour moi s'applique aux sites dit institutionnels. Pour ce qui est des intranet/extranet métier, ils sont en général utilisés à partir de postes de travail classique, donc il n'est pas utile d'utiliser cette technique. Dans le cas ou ces applications métier doivent pouvoir être utilisées sur des terminaux mobiles, nous utilisons d'autres outils comme jquery-mobile qui nous offrent une boite à outils dédiée à ces terminaux.

Sur le plan conceptuel ou technique y a t-il des précautions à prendre ? Le travail de maquettage fonctionnel et de conception générale du site est-il différent de celui à mener pour un site classique ?

Oui et non. Sur le plan fonctionnel et de conception générale, on ne peut pas dire qu'il y ai une grande différence. C'est davantage au niveau de la traduction graphique de la maquette fonctionnelle qu'il y a des points à prendre en compte.

Le temps de développement et de mise en place de la CSS est-il plus long ?

Oui un peu, mais ce n'est pas énorme, si la conception intègre bien cette notion en amont, et si le graphiste connait les limites, s'il sait ce qui faisable ou pas. Il est aisé de jouer avec les quelques contraintes graphiques inhérentes à cette technologie.

Les sites en Responsive design sont donc plus cher ?

Oui, un peu, mais comparativement, le surcout est finalement faible au regard de l'avantage concurrentiel que cela  procure aux clients si l'on compare cela au coût d'une version mobile du site développé en complément.

La mise en oeuvre du Responsive design sur KMT2 s'est bien passé ? Certains sites développés avec KMT2 sont récemment passés en Responsive design, et visiblement assez facilement ?

Oui sans aucun problème.

Il n'a par exemple pas été utile de reprendre du tout les contenus, ni leur indexation ?

Non absolument pas. Ce n'est pas lié. On n'intervient que sur la feuille de style (CSS) et le graphisme.

Donc pour les clients cela a été assez indolore ?

Oui, parfaitement indolore. Par contre, la reprise est surtout l'occasion de faire évoluer la charte graphique. Cela donne un vrai "coup de frais" au site sans tout refaire, et grand avantage dans l'expérience utilisateur, c'est tout benef' !

Fort d'une expérience de 4 ou 5 sites déjà réalisés en Responsive design, pensez-vous au sein de Versio continuer à proposer cette solutions aux clients et prospects ?

Bien sûr. Techniquement c'est intéressant, cela donne des résultats très satisfaisants, et les premiers retours clients sont excellents.

A lire - Découvrir

Sites exploitant le mode adaptatif en Responsive web design :

La définition du Responsive web design par :